Femme Teakisi: Solange U. Demarque

 Depuis quelque temps déjà, j’ai l’intention de présenter et de célébrer les femmes Africaines francophones à Teakisi. Bien que je comprenne et sois capable de lire et de parler un tout petit peu de la langue, je n’avais pas la confiance nécessaire pour tenter une interview de type “Femme de Teakisi”. Mais la technologie évolue au quotidien, et avec elle des fonctionnalités et un accès à des choses qui peuvent aider à atteindre beaucoup plus – quel que soit le but. Avec ces possibilités, j’ai approché ma première interviewée Française – ma cousine Solange Umurungi Demarque, qui a travaillé très dur pour réaliser son rêve de devenir heureuse à la maison et dans les affaires.

Salha: Quel est votre parcours?

Solange: Je m’appelle Solange Umurungi Demarque, J’ai 41 ans. Mariée depuis 15 ans et mère de 2 enfants: Elise (14 ans) et David (12 ans). Je vis à Athus dans la province de Luxembourg en Belgique. Je suis Franco-Rwandaise. J’ai une licence en Biotechnologie obtenue à l’Université Nationale du Rwanda. Femme au foyer depuis la naissance de mes 2 enfants c’est-à-dire depuis 2006 et bénévole dans divers milieux associatifs tels que la Croix-Rouge, les associations des parents d’élèves ainsi que l’association de la communauté Rwandaise du Luxembourg.

Solange U. Demarque

Salha: Comment êtes-vous entré dans l’industrie de la beauté?

Solange: Après plusieurs années de pause carrière pour l’éducation de mes enfants et vu qu’ils devenaient complètement autonomes, j’ai ressenti ce besoin de travailler mais je ne voulais cependant plus de travail qui me priverait de mon temps avec les miens. C’est alors qu’une amie qui est devenue ma partenaire d’affaire, Laura Heinen, m’a parlé de Nu Skin et de l’opportunité d’affaire car elle y est à temps plein depuis 2 ans.

Salha: J’imagine que cette industrie particulière est difficile, car il y en a tellement. Qu’est-ce qui distingue la vôtre?

Solange: Nu Skin est une société américaine de cosmétique de luxe qui existe depuis plus de 35 ans, cotée à la bourse de New York et de Francfort. Donc une société fiable. Nu skin propose de larges gammes de produits utilisables par toute la famille comme les produits pour les cheveux, les les produits d’hygiène bucco-dentaire, les produits d’hygiène du visage et du corps ainsi qu’une gamme de compléments alimentaires et particulièrement les appareils élus n.1 mondial dans les soins à domicile. (Voir FORBES année 2017, 2018 et 2019). Etant une consommatrice convaincue et satisfaite par les produits, il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre que c’est ce genre de travail qu’il me fallait. La liberté et l’épanouissement en alliant la beauté qui est ma passion et mon travail.

Salha: Comment votre exposition à différents types de peau a-t-elle influencé la façon dont vous commercialisez et vendez vos produits?

Solange: Il en va de soi que la clientèle n’est pas exclusivement féminine mais une large partie leur est consacrée avec une particularité qui est l’ANTI-AGE. Une large gamme faite pour tous types de peaux qui va des peaux jeunes aux peaux matures, des peaux normales aux peaux à problèmes. Étant d’origine africaine, mon mari européen et mes enfants afro-européens, nous sommes une preuve que ces produits sont faits pour toutes les peaux. Cela me permet d’élargir mon réseau de clientèle car nous sommes le produit de nos produits. J’aborde les amis, la famille et bien sûr le bouche à oreille car une cliente satisfaite recommandera les produits aux autres. Je fais également tester les produits à qui le souhaite car nos appareils qui ont reçu les prix de meilleurs appareils de spa à domicile.   

Salha: Vous vous dites entrepreneur, comment jongler avec une famille et travailler pour vous-même?

Solange: Être une Mumpreneur est un défit mais grâce au soutien de ma famille et surtout au fait que je puisse gérer mon temps comme je le souhaites, j’ai ce plaisir de m’épanouir  au quotidien. Cependant, rigueur et constance dans le travail sont requises quand on veut aller loin. 

Salha: Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés au début de votre carrière et comment les avez-vous surmontés?

Solange: Le début n’est pas toujours facile car on doit investir beaucoup de son temps pour se former et surtout que c’est un tout autre domaine que le mien. La gestion d’entreprise, la comptabilité et le marketing étant nouveau pour moi, je dois me former tous les jours et surtout profiter de l’expérience des autres qui ont commencé avant moi dans le domaine. Avec le temps, je me crées mon réseau de distribution dans le monde entier.

Salha: Où les gens peuvent-ils se procurer les produits que vous vendez?

Solange: On peut trouver les produits que je vends sur le site suivant: https://beautycornerbysoly.mynuskin.com/content/nuskin/fr_BE/mysite/mysite-home.mysite.html#home Je suis également joignable sur les réseau sociaux tel que facebook, instagram, snapchat, tweeter. On peut également me contacter via messenger.

Salha: Où voyez-vous votre entreprise dans cinq ans?

Solange: Dans les 5 ans à venir, je me vois très loin car ma vision de ce business n’est pas seulement au niveau local mais international.

Salha: Décrivez à nos lecteurs qui pourraient envisager de faire ce que vous faites, les compétences dont ils ont besoin pour y parvenir.

Solange: Je souhaite conscientiser toutes ces femmes surtout mes sœurs Africaines qui ont en elle cette soif d’entreprendre mais qui ont également envie d’avoir du temps pour leur familles que ces 2 choses sont complètement compatibles. Je m’adresse également à toutes ces personnes qui font un métier sans épanouissement et qui en ont marre de la routine. Il est possible de s’épanouir dans son métier et dans sa vie de mère. Je le vis grâce à mon business que j’ai le plaisir de partager avec toutes celles qui le souhaitent. Il suffit d’avoir une vision de ce qu’on veut faire, où on veut aller, y croire et se donner les moyens pour atteindre ses objectifs à court, moyen et long terme. 

Une des fêtes de beauté que Solange accueille.

Salha: Citez 5 femmes Africaines qui vous inspirent.

Solange: Je vous présente 5 des femmes africaines qui sont une source d’inspiration pour moi: 1. Assumpta Mukaremera – ma mère: une grande dame au grand cœur, courageuse, travailleuse mais qui a toujours consacré du temps pour nous et a toujours fait en sorte que  nous ne manquions de rien. Je pense que c’est elle qui m’a transmis cet envie de consacrer mon temps à mes enfants car j’avais compris que c’était le meilleur cadeau à leur offrir: LA PRÉSENCE.

2. Anne-Marie Kantama – ma grand-mère paternelle: elle n’a pas eu la vie facile car a du aller en exil après qu’on ait assassiné son mari mais d’une générosité hors pair… Elle a toujours partagé son repas avec ses voisins et à tous ceux qui venaient vers elle: GENEROSITE.

3. Rosine Duquesne Kamagaju: une Franco-Rwandaise qui se bat pour les enfants autistes au Rwanda. Elle consacre une partie de son année loin de sa famille pour que cette maladie soit connue et que ces familles puissent avoir la prise en charge adéquate en passant par la formation des moniteurs qui travaillent dans son école AUTISME RWANDA: DON DE SOI.

4. Alice Durand: une Franco-Rwandaise qui a à cœur de partager son talent de créatrice et d’artiste et surtout de développer cet esprit autour d’elle car elle fait de magnifiques œuvres d’art et de bijoux à travers tour ce qu’elle trouve autour d’elle. Fondatrice de « Réveille ta créativité »: une vraie BENEDICTION pour ceux qui la connaissent.

5. Joséphine Mpore: une Belgo-Rwandaise qui travaille aussi dans le monde de la beauté. Elle est la créatrice du centre Maka&Yura à Kigali. Une femme au grand cœur qui travaille dur pour répandre le bien-être autour d’elle.

About Salha Kaitesi 54 Articles
Mother, Daughter of Rwanda| Founder of Beauty of Rwanda, Executive Editor of Teakisi| Gender Equality and Empowerment Champion| None Of Us Can Move Forward If Half Of Us Are Left Behind

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*