Je Sais D’où Je Viens

Je me retourne

D’où je viens, il ne reste que ruine

Où je vais est incertain

 

J’aperçois au loin une majestueuse reine

Elle me crie son nom

Je ne peux m’empêcher de m’approcher d’elle

 

Elle est là, si prêt, mais si irréelle

Je ferme mes yeux

Je sens mon cœur qui bat la chamade

 

Elle se penche pour me parler

Elle a l’air rassurante

Je ne saurais décrire ce qu’elle dégage

 

Elle me raconte son rejet

Son rejet par les Hommes

Elle me montre ses plaies

 

Je suis triste

J’aimerais qu’elle ne souffre plus

Elle me dit qu’elle va me montrer

 

Au contact de sa main sur mon bras

Je vois…

 

Je vois ce qu’aurait pu être le monde

Si les Hommes l’avaient choisi

C’est fini, il n’y a plus d’espoir

 

Elle me dit que ce n’est pas fini

Elle croit encore en l’Humanité

C’est encore possible

 

J’ouvre les yeux

Ce n’était qu’un rêve

Un rêve d’espoir

 

Au-dedans mon cœur bat encore

Je me souviens de son nom

Je me souviens d’un monde vivant

 

J’ai envie de crier son nom

Pour la revoir

La voir apparaître dans mon monde

 

Je crie

Aucun son ne sort

J’ai peur

 

J’entends au loin un écho

MAHORO*Mahoro…Mahoro…

 

 

*Mahoro: personnification du concept “paix” qui est “amahoro” en kirundi

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*